Ecologie 1

DE LA BIOSPHERE A L'ORGANISME, L'ECOLOGIE S'ETUDIE A PLUSIEURS NIVEAUX

Définition

Science des relations entre organismes et environnement. Elle correspond à une étude qui peut se faire à plusieurs niveaux , depuis les organismes isolés jusqu'à la biosphère qui comprend l'ensemble des écosystèmes terrestres et aquatiques.

I.La biosphère

Mince pellicule de vie alentour de la planète qui abrite des dizaines de millions d'espèces occupant les environnements les plus divers.Ces environnements s'échelonnent des fonds océaniques aux forêts tropicales ou tempérées jusqu'aux versants montagneux. La biosphère regroupe l'ensemble des êtres vivants et les environnements dans lesquels ils vivent. Elle comporte plusieurs zones importantes de vie terrestre et aquatique : les biomes . Si le climat est un facteur essentiel pour définir la position géographique des biomes, particulièrement des biomes terrestres, l'influence de l'Homme n'est pas négligeable.

I.1Les biomes terrestres

Ce sont de vastes territoires caractérisés par un climat et une végétation propre. Bien qu'ayant des caractéristiques générales communes, chaque biome n'est pas homogène, : des régions très différentes peuvent être réunies en un seul biome.

On peut distinguer sept biomes principaux :

a. Les forêts tropicales qui se forment dans des régions chaudes et pluvieuses

Résultat de recherche d'images pour "Répartition géographique des forêts tropicales"

Répartition géographique des forêts tropicales

Elles sont constituées d'arbres, d'arbustes et de plantes grimpantes. Ce sont les écosystèmes les plus riches de la terre, ils contiennent au moins la moitié des plantes et des animaux terrestres. On les retrouve en Afrique, en Amérique du Sud et en asie du Sud-Est

b. Les forêts tempérées ( ou forêts décidues ), constituées essentiellement de feuillus perdent leurs feuilles en hiver.

Description de l'image Biome_map_04.svg.

 

Les véritables forêts tempérées sont situées dans les zones en vert ci-dessous, mais dans les zones plus chaudes, en altitude, des écosystèmes plus frais, de type "tempérés" existent aussi.

Forêts tempérées humides dans le monde (en vert). Rares en zone tempérée, souvent près de la mer ou sur des flancs montagneux recevant de l'air humide, elles sont généralement d'une exceptionnelle biodiversité et productivité.

Elles comportent des arbres , des arbustes et des plantes herbacées vivaces. On rencontre essentiellement ce type de forêt dans les régions où le climat est modéré ( Hivers froids, étés chauds et humides ), En Eurasie, dans le nord -est des Etats-Uniset dans l'est du Canada.

c.Les prairies , répandues dans le monde entier. Elles sont dominées par des plantes herbacées ( graminées et plantes à fleurs de petites tailles très diversifiées ). Il en existe deux sortes, les prairies tempérées et les savanes. Beaucoup d'entre elles sont transformées en terres agricoles.

1)Prairies, savanes et terres arbustives tempérées

  • prairie fleurie : type particulier de prairie ou de pré naturel ou créé et entretenu par l'homme
  • prairie humide : formation végétale
  • prairie permanente (si elle n'est pas labourée ou retournée pour être convertie en autre culture ou pour un autre usage (forêt, urbanisation...)

 

2)Prairies et savanes inondées

3)Prairies, savanes et terres arbustives tropicales et subtropicales

4)Prairies et terres arbustives de montagne

Certaines prairies de régions plus froides ou plus sèches sont appelées « steppes »

Description de l'image Biome_map_08.svg.

Répartition géographique des prairies tempérées

d. Les déserts, régions où la végétation est très faible, la végétation y est parsemée et adaptée au manque d'eau. Les déserts se trouvent à l'intérieur des continents et les plus grand sont en Afrique ( Sahara ) en Asie ( le Gobi ) et en Australie ( le grand désert de sable )

D’une manière plus précise, on considère les déserts selon leur aridité :

  • les régions hyper-arides, qui correspondent aux déserts absolus, aux vrais déserts, ces zones reçoivent moins de 50 mm de précipitations par an : une grande partie du Sahara ainsi que ses grandes subdivisions telles que le désert Libyque, le Ténéré ou encore le Tanezrouft, le désert d'Atacama, le désert du Namib et d'autres encore ;
  • les régions arides, qui correspondent aux déserts, ces zones reçoivent entre 50 mm et 250 mm de précipitations par an : cela inclut quasiment tous les déserts à quelques exceptions près ;
  • les régions semi-arides, qui correspondent aux semi-déserts, et plus précisément aux steppes, ces zones reçoivent entre 250 mm et 500 mm de précipitations par an : Sahel, grande partie du centre et de l'ouest de l'Australie.

En général, il est admis qu’un milieu est non  aride lorsque l’indice xérothermique17 est inférieur à 100, semi-aride entre 100 et 290, aride entre 290 et 350, et hyper-aride entre 350 et 365.

e. La garrigue et le maquis, dont la végétation typique est constituée d'arbustes et de plantes non ligneuses de petite taille. Ils sont caractérisés par de faibles précipitation , des hivers et étés doux . Ces biomes occupent essentiellement le nord de l'Afrique et le sud de l'Europe.

f. Les forêts boréales ( ou Taïga ) , recouvrent abondamment des régions à faibles précipitations et à hivers froids et secs, ce sont des forêts de conifères. Ce biome est le plus vaste sur terre il est présent en Asie, dans le nord de l'Europe et de l'amérique ainsi qu'en haute altitude

Résultat de recherche d'images pour "Répartition géographique des taigas"

aïga ou forêt boréale, répartition géographique

g. La toundra qui occupe les régions froides à faible pluviosité où le sous-sol est gelé en permanence ( permafrost ). La toubra se trouve à haute latitude ou haute altitude . Sa vég&tation comporte des arbustes de faible hauteur et des plantes non ligneuses qui tolèrent le froid extrême.

I.2 les Biomes aquatiques

Ces biomes couvrent la majeure partie de la terre ( 75%) et ont un impact essentiel sur l'écologie. En effet, 40% de la photosynthèse est efféctuée dans les océans. La vaporisation de l'eau de mer est à l'origine de la majorité des précipitations sur terre et les courants marins influencent le climat des régions côtières.

Les biomes aquatiques se distinguent par leurs caractéristiques physico-chimiques :

  1. La salinité : [sel] < 0,1 % dans les zones dulcicoles et peut attendre 3% dans les zones marines.
  2. La profondeur : influence [O2] et luminosité dans le milieu
  3. La température : l'élévation de la température diminue la solubilité de l'oxygène , une eau chaude étant moins oxygénée qu'une eau froide. Les variations de température saisonnière engendrent des courants d'eau qui modifient la répartition de l'oxygène.
  4. La vitesse du flux de l'eau , un courant faible favorise l'implantation de certaines espèces tandis qu'un courant fort ( limité à une vitesse maximale ) en favorise d'autres

Les biomes terrestres qui avoisinent les biomes aquatiques les influencent grandement par l'apport de matières organiques ou inorganiques ( notamment des phosphates ou des nitrates dissous. Les activités humaines pèsent également fortement sur eux . La pollution, l'assèchement des zones humides, les barrières physiques à l'écoulement des eaux qui empêchent le déplacement de certains organismes sont quelques exemples de l'action anthropique .

La terre comporte huit biomes aquatiques : trois dulcicoles et cinq maritimes.

a. Les biomes dulcicoles


 

  • Les fleuves, les rivières et les ruisseaux , biomes dulcicoles d'aux courantes

  • Les étangs et les lacs biomes dulcicoles d'eaux dormantes. Dans ces étendues d'eau, la distribution des communautés animales et végétales dépend de la distance par rapport au rivage et à la profondeur de l'eau. La zone littorale contient des plantes aquatiques, des algues fixées et des insectes herbivores. Le plancton comprenant le phytoplancton ( les petites algues et les cyanobactéries ) et le zooplancton ( les rotifères et des petits crustacés, principalement ) , ainsi que les poissons et les algues flottantes colonisent la zoneas limnique d'eau superficielle libre et bien éclairée . La zone profonde, obscure contient des procaryotes et de petits organismes qui consomment les débris morts tombés dans le fond de l'eau .

  • Les Zones humides, telles les marais et les marécages, les tourbières et les terres couvertes d'eau douce . Ces régions sont particulièrement riches d'un point de vue écologique et jouent un rôle crucial pour l'homme en stockant l'eau , empêchant ainsi les inondations. Nombre de ces biomes ont été transformés par l'homme, ce qui aengendré de nombreux problèmes . La préservation de ce biome est maintenant indispensable ;


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 01/06/2018