Ecologie végétale générale 2

Zones et étages de végétation

II.3 Zones et étages de végétation

II.3.1 Les formations végétales

Celles-ci sont étroitement liées au climat général d'une région. L'étude, par les géographes, de la distribution des formations végétales permet de distinguer des étages et des zones de végétation.

a) Zones de végétation

En Europe oientale, du Nord au Sud,c'est à dire de l'océan glacial articque à la mer noire, on peut distinguer, pour autant que l'on reste en plaine :

-  La Toundra : Hémicryptophytes et Chaméphytes, pas de Phanérophytes.

-  La taïga : Forêt blanche à base de bouleaux et de conifères

-  Les Forêts empérées : Arbres à feuilles molles et caduques. Nombreux défrichements ; terres de culture, pelouses, prairies,...

-  La Steppe, hémicryptophytes, géophytes, thérophytes, les phanérophytes en sont exclus.

Sans 96

Sans 97

 

 

-  Nord de la mer noire : Forêts et fourrés à feuilles résistantes et coriaces : c'est la végétation méditerranéenne.

 Les zones de formations sont les "tranches" de formations végétales que l'on rencontre successivement du nord au sud d'un continent ou d'une fraction d'un continent en admettant que l'on garde la même altitude.

En Europe accidentale, cette zonation est masquée, à la suite du changement imprimé par les influences océaniques de plus en plus marquées. La steppe manque, d'où les sols qui lui correspondent,  - tandis que  la forêt caducifoliée est prépondérantes- , si la forêt est remplacée par la lande ( sols sableux, podzolisation, elle est alors composée de chaméphytes.

b) Etages de végétation

Ce sont les différentes ceintures de végétation que l'on rencontre en altitude.

Chaque étageb de végétation est défini par des formations particulières qui sont en rapport avec le climat.

Ex : Alpes du nord.

- Etage des collines : chênaies, cultures agricoles

- Etage des montagnes: hêtraies, se terminant pas des sapinières ( Sapin = Abies sp )

- Etage subalpin: pessières ( Epicea = Picea sp )

- Etage alpin : pelouses : hémicryptophytes

- Etage nival : mousses et lichens 

Les fortes différences climatiques rencontrées sur un versant sont à l'origine d'une grande variété de végétation. Au fur et à mesure que l'altitude augmente, les forêts de feuillus laissent place à celles de conifères, eux-mêmes remplacés par les prairies d'alpage. Ces dernières finissent par laisser la place aux rochers nus éventuellement recouverts de neige. La faune évolue également avec la végétation et l'altitude.

 Sans 98

On différencie schématiquement en Europe deux grandes séquences dans la zonation altitudinale : une première correspond à la région eurosibérienne et une autre la région méditerranéenne. On peut encore en citer une autre pour la région macaronésienne ou les Canaries.

Pour la région méditerranéenne, voiçi un graphique d'étagement :

Sans 99

pour les pyrénées

Sans 100

Pour la Corse

 Les étages de végétation en Corse
En Corse, on peut distinguer deux sous-secteurs floristiques :

  • L'un " méditerranéo-corse " relevant pleinement de la région florale méditerranéenne
  • L'autre " oro-corse " présentant de larges affinités avec les montagnes de la région eurosibérienne

 

Cette dualité situe les montagnes corses dans l'ensemble des montagnes dites subméditerranéennes. Les étages de végétation étant l'expression d'un climat mais aussi d'une flore, la dualité reconnue dans la flore de la Corse entraîne donc la juxtaposition des deux systèmes d'étagement de la végétation : le méditerranéen et l'eurosibérien.
Les étages de basse altitude sont climatiquement (saisons sèche estivale de deux à trois mois) et floristiquement de type méditerranéen : étages thermoméditerranéen, mésoméditerranéen, supraméditerranéen.
Pour ce dernier, il faut noter que les groupements forestiers d'ubac et de secteurs frais sont déjà largement marqués par le cortège floristique eurosibérien. Ce phénomène s'accentue à l'étage supérieur que l'on peut qualifier de montagnard (système eurosibérien) mais où l'on peut distinguer une variante méditerranéenne représentée par les forêts de Pin laricio (surtout à l'adret où persistent bon nombre d'espèces méditerranéennes) et une variante eurosibérienne matérialisée par les hêtraies et les sapinières (surtout à l'ubac ou dans les secteurs à climat frais et humide).
Cette bipartition se fait sentir encore davantage au-dessus avec l'opposition, dans une même tranche d'altitude, entre l'étage subalpin (ubac) caractérisé par l'aulnaie odorante et l'étage cryo-oroméditerranéen (adret) qui est le domaine exclusif des fruticées naines (30 à 50 cm de hauteur) où dominent les plantes épineuses méditerranéennes. Au- dessus, l'opposition adret-ubac persiste, mais, dans ce cas-là, même à l'adret le cortège floristique eurosibérien domine : on peut parler d'étage alpin.

c) Spectre régional des formes biologiques .

C'est une représentation exprimée en % de chaque forme biologique , par rapport à l'ensemble de la flore d'une région.

Le spectre met en évidence les relations que l'on peut noter entre le climat général et la végétation.

 Sans 101  

 

  

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/10/2015