6. Ecologie végétale fondamentale - Phytosociologie COMPLET

I. LES GRANDES DIVISIONS DE L'ECOLOGIE

La vie, sans doute fait unique dans le système solaire est apparue sur terre il y a près de 4 milliards d'années. Elle a tissé une trame complexe sur le globe, occupant même des endroits où rêgnent des conditions extrêmes. L'écologie, branche de la biologie, étudie les relations de dépendance et les interrelations des êtres vivants entre eux et avec leur milieu de vie. C'est une science au service de la compréhension du fonctionnement de la maison terre .

 

L'écologie est une discipline biologique ancienne, les premiers concepts qui furent à sa base ont deux siècles et furent énoncé par des savants d'une importance telle que Lamarcq suivi par Van Humbolt.                                     

 

En 1866 Ernst Haeckel a défini cette science comme étant "science de l'habitat ".

 

Le concept de biocoenose fut établi par Möbius dès 1877.

 

Ces définitions sont issue d'une période de réflexion et de recherche fondamentale sur le sujet au cours du XIX et début XXème siècle.

 

Un grand nombre de sociétés savantes furent créées dans cette foulée, dont la plus ancienne a été fondée en 1913 : la British ecological Society.

 

L'essentiel du cadre problématique de cette science a été établi dès les années 1920. Une évolution certaine des grandes préoccupations de la discipline s'est cependant manifestée au cours des dernières décennies.

 

Au départ, les travaux entrepris concernaient l'action des facteurs écologiques sur les êtres vivants ( écologie factorielle ). ensuite, ces investigations se portèrent sur des niveaux d'organisation plus complexes : populations ( démoécologie ) ou communautés ( biocoenoses ).

 

Les années 1960 furent celles de l'étude des la structure et du fonctionnement des écosystèmes ainsi que celle de la biosphère toute entière ( synécologie ). Cette recherche fût fructueuse en apportant une attention particulière à la compréhension des mécanismes relatifs au flux de la matière et a la circulation de l'énergie .

 

Durant les dernières décennies, l'on exploita l'outil informatique qui permit un renouvellement des connaissances en ce qui concerne l'écologie des populations et des peuplements . Une écologie numérique émergea et permit la modélisation et la simulation des systèmes écologiques.