Faunistique 7

2.3 La Classe des Batraciens

 sans-titre-721.png

1. Caractères généraux

 

Longtemps confondus avec les Reptiles et appelé, de ce fait, "Reptiles à peau nue" par opposition à peau écailleuse. Deux expressions qui sont actuellement à rejeter.

- Peau : nue et humide : glandes cutanées maintenant cette humidité . 

Appareil circulatoire

- Chez la larve, respiration branchiale, coeur à deux cavités comme chez les poissons.

- Chez l'adulte , respiration pulmonaire, coeur à trois cavités, deux crosses aortiques.

Ce sont des animaux à sang froid et à température variable.

Le coeur.

Le coeur des Batraciens possède les quatre mêmes compartiments que celui des Poissons; de plus l'oreillette est subdivisée en deux autres complètement distinctes, et les différentes cavités au lieu d'être placées les unes à la suite des autres comme chez les Poissons, se sont ramassées et forment un organe globuleux : les deux oreillettes sont placées sur la face supérieure du ventricule unique; le bulbe se trouve entre les deux oreillettes, et le sinus veineux est situé à la face postérieure du coeur, avec un orifice qui le fait communiquer seulement avec l'oreillette droite.

Le système artériel.

Toutes les artères partent du bulbe. Ce sont :

1° Les deux carotides se rendant à la tête.

2° L'aorte qui comprend deux crosses tournant l'une à droite et l'autre à gauche et se réunissant un peu plus en arrière du coeur pour former un tronc unique qui s'étend ensuite tout le long de la colonne vertébrale. Sa première ramification est le tronc coeliaque, qui se subdivise lui-même en artère intestinale, artère hépatique et artère splénique. Un peu plus bas elle envoie dans les reins, de forme allongée, quatre paires d'artères rénales. Enfin à l'extrémité de la colonne vertébrale elle se subdivise en deux artères iliaques pour les deux pattes postérieures.

3° Les deux artères pulmonaires qui conduisent le sang veineux aux poumons; chacune d'elles possède une importante ramification, l'artère cutanée, qui va former un riche réseau sous la peau, car celle-ci est très mince, se laisse traverser par l'air et joue le rôle d'une véritable membrane respiratoire.

 

Appareil génito-urinaire.

 

Mâle : canal de Wolf assure les fonction d'uretère et de canal déférent, le canal de Muller est atrophié

Femelle : le canal de Wolf sert d' uretère et le canal de Müller correspond à l'oviducte.

Ces canaux débouchent dans le cloaque.

 

 

Au niveau reproduction, la fécondation se fait en général de manière externe . Le mâle chevauche chevauche la femelle et féconde les oeufs au moment de leur expulsion. La fécondation interne existe chez certains Urodèles.  

Nombreuses métamorphoses. La larve d'un Amphibien ne ressemble pas à l'adulte ( grande différence avec les Reptiles )

Stade 1 : ventouse buccale pour se fixer aux plantes, fentes branchiales comme les poissons cartilagineux

Stade 2 :  développement de la queue et apparition des branchies externes

Stade 3 : La peau recouvre les branchies externes

Stade 4 : apparition des pattes postérieures.

Stade 5 : apparition des pattes antérieures, la queue s'attrophie . Poumons entrent en fonction : fin de la métamorphose.

Les métamorphoses sont dues à la glande Thyroïde ( thyroxine ) qui est sous contrôle de l'hypophyse, elle même commandée par l'hypothalamus.

Dents 

Uniquement préhensiles et situées sur maxillaires et palais 

2. Classification 

Si l'on exclut les formes fossiles, il existe aujourd'hui deux super-ordres principaux .

-Le super-Ordre des Urodèles  (uro = queue)

Amphibiens ayant l'aspect de Lézards : corps allongé se terminant par une queue.

Les métamorphoses sont moins profondes que les Anoures ; souvent, le nouveau-né ressemble déjà à l'adulte.

Les pattes ,parfois réduites à deux, courtes et diposées pour la nage ou la reptation.

Salamandres : coloration chocolat à tâches jaunes.

Carnassières donc très utiles

Nocturnes. 

Tritons : souvent dans l'eau 

Axolotl,Siren ( deux pattes antérieures), etc...

- Super Ordre des Anoures

Corps court et mou

Pattes postérieures asaptées au saut

Pas de queue.

Larves à vie aquatique.

Les grenouilles : très utiles

Les rainettes doigts et orteils terminés par des ventouses.

Les crapauds. Crapaud buffle, accoucheur, calamite très utiles.

Voir dans ce site : http://vdsciences.e-monsite.com/rubrique,histoire-des-vertebres-3,754604.html

SUITE 

 

 

4 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 09/11/2015