Monocotylées 4

Classification des Graminées ou Poacées

 

 

Comme nous l'avons vu, la classification repose sur divers critères morphologiques : composition et structure des épillets , structure des glumes  et glumelles, dont la présence d'une arête dorsale ou terminale sur la glumelle inférieure, et aussi, par exemple, divers caractères végétatifs portant sur la feuille, la gaine, la ligule, les oreillettes etc...

On distingue classiquement deux sous familles : la Sous famille des Panicoïdées et la sous famille des Poïdées  quoique l'on puisse rencontrer une classification plus moderne basée sur des séries :

Les poacées sont parfois subdivisées en quatre séries morphologiques :

1.Paniciformes

2.Eragrostiformes

3.Festuciformes

4.Phragmitiformes

a) La Sous-fa des Panicoïdées

- épillets avec une ou deux fleurs ( si deux : l'une est avortée)

- épillets articulés sous les glumes  = dissémination de l'épillet dans son entièreté.

- Grande prévalence végétale dans les régions chaudes ( savanes ) .

3 tribus :

Maydées : Zea maïs; monoïque, tropicale américaine. Le maïs est la Graminée qui donne le rendement en grain le plus élevé. Son origine n'est pas naturelle, elle proviendrait de la Téosinte, plante sauvage des pays équatoriaux du continent américain ( Mexique, Venezuela, Equateur, Pérou, Bolivie ....). Le Maïs proviendrait de mutations du génome de cette plante et de sélection massale sur plusieurs siècles effectuée par les habitants. On commença à cultiver la Téosinte vers -9000 , au fur et à mesure de sa domestication on obtint le Maïs vers - 3000.  

800px-corn-parents1.jpgPlants de Téosinte 

 

Le genre Zea comprend cinq espèces réparties en deux sections : 

la section Zea qui ne comprend qu'une espèce : Zea mays, elle-même subdivisée en quatre sous-espèces, le maïs et trois téosintes :

Zea mays subsp. mays L., le maïs cultivé,Zea mays subsp. parviglumis Iltis & Doebley,Zea mays subsp. mexicana (Schrader) Iltis,Zea mays subsp. huehuetenangensis (Iltis & Doebley) Doebley

la section Luxuriantes qui comprend quatre espèces de téosintes: Zea luxurians (Durieu) R.M.Bird,Zea nicaraguensis Iltis & B.F.Benz,Zea diploperennis Iltis, Doebley & R.Guzman,Zea perennis (Hitchc.) Reeves & Mangelsdorf

 Cette subdivision est sujette à débat, certains chercheurs préfèrent considérer chaque espèce comme un complexe de plusieurs races : Nobogame, Durango, Plateau central, Chalco, Puebla pour mexicana et Oaxaca, Guerrero, Balsas, Jalisco pour parviglumis, et, à part Huehuetenango pour huehuetenangensis.

Andropogonées :  Andropogon sorghum ( Holcus sorghum L ou Sorgho bicolor) = Sorgho : tropicale africaine ; Saccharum officinarum = canne à sucre d'Asie équatoriale ; aussi : Saccharum sinense, barbari, spontaneum, robustum...

450px-sorghum-bicolor03.jpgSorgho bicolor

 

Panicées :  plusieurs genres différents sont regroupé sous le vocable courant " Mil " , un des genres le plus courant est Panicum. sp, parmi Setaria sp, Echinochloa sp, Digitaria sp, Paspalum sp, Pennisetum sp...

Généralement quand on parle de « mil » sans autre précision, il s'agit du millet perle  (Pennisetum glaucum), qui est la plus cultivée de toutes les espèces de millet (environ 50 % des surfaces).

800px-grain-millet-early-grain-fill-tifton-7-3-02.jpgPennisetum glaucum

echinochloa-crus-galli1.jpg

 

Echinochloa crus-galli ou Panicum crus-galli L = Panic pied de coq ( présente en lieux humides /sableux en Belgique )

Le « gros mil » désigne le sorgho.

 b) La Sous-famille des Poïdées 

- épillets avec au moins deux fleurs complètes

- épillets articulés au dessus des glumes  = dissémination des graines, mais pas des glumes qui restent attachées à la plante.

- Régions tempérées pour plus ou moins 80% des plantes.

Tribus nombreuses :

Bambucées  ( Bambuseae ) : Bambous: tropicales d'altitude ( A3+3 ), grande importace des Bambous dans les régions inter-tropicales . ou encore sous-famille des Bambusoideae

 phyllostachys-aurea0.jpg

Phyllostachys aurea

Agrostidées : Phléoles, Agrostis, Vulpin, Oyat   ...

illustration-phleum-pratense0.jpg

La fléole des prés (Phleum pratense) ou phléole est une espèce de plantes herbacées vivaces de la famille des Poaceae.

Elle est largement cultivée dans tous les continents comme plante fourragère. Semée seule ou en association avec du trèfle blanc, elle fournit un fourrage apprécié du bétail. Dans une prairie cultivée, elle a une pérennité de 3 à 6 ans, par contre son implantation est plutôt lente. Son épiaison est tardive, elle procure un fourrage de qualité et elle est bien adaptée aux sols acides et aux zones froides. Il existe 6 variétés au catalogue français.

Avénées : Avoine, Fromental, Houlque,Trisète, Canches, ...

avena-fatua1.jpg

Avena fatua ( folle avoine )

Festicées : nombreuses Graminées de prairie : Fétuque, Poa ( =Paturin ), Brome, Crételle, Mourette, Roseau, Dactyle, Gynerium ( = Herbe de la Pampa = "Plumets "), Brize, Molinie, Lolium.

illustration-dactylis-glomerata0-clean.jpgDactylis glomerata

Stipées :    Alfa ( Maroc : papier ).

Hordées : Seigle, Orge ( 2, 4, 6 rangs ), Froment, Chiendent, Ivraie, Epeautre.

On appelle chiendent plusieurs espèces de plantes herbacées de la famille des Poaceae, très communes, connues comme adventice des cultures. Le genre principal est Elytrigia, auquel appartient le chiendent officinal ou petit chiendent, le plus commun.

L’ivraie (Lolium sp L.) est un genre de graminées sauvages ou cultivées comme plante fourragère, originaires des régions tempérées chaudes de l'ancien monde. Certaines espèces sont considérées comme des mauvaises herbes.

Il existe une dizaine d'espèces du genre Lolium, appelé en anglais Ryegrass, d'où le terme de « ray-grass » ou « ray grass » sous lequel sont plus connues en français les espèces cultivées.

Les principales espèces cultivées sont les suivantes :

Lolium multiflorum, ivraie multiflore ou ray-grass d'Italie , Lolium perenne, ivraie vivace ou ray-grass anglais.

L'ivraie enivrante, Lolium temulentum, est la seule graminée dont les graines sont toxiques, à hautes doses, pour l'homme. Consommées en petite quantité, elles induisent des effets comparables à l'ivresse, d'où son nom populaire.

Cette plante est probablement celle désignée par la formule employée dans les Évangiles, « Séparer le bon grain de l'ivraie ».

Le terme « ivraie » dérive du latin populaire ebriacus, ivre, en relation avec les propriétés enivrantes de l'ivraie

230px-illustration-lolium-perenne0.jpg

lolium perenne ( Ivraie vivace )

Orizées : RIZ  = Oryza sativa ( A3+3 : idem Bambous ). C'est la Graminée la plus consommée au monde ( Asie ! ).

Les riz appartiennent au genre Oryza L. qui comprend plus d'une vingtaine d'espèces, dont deux sont cultivées, Oryza sativa L., originaire de l'Asie, la plus cultivée et Oryza glaberrima Steud., ou riz de Casamance, originaire d'Afrique de l'Ouest.

Oryza sativa provient de divers événements de domestication ayant eu lieu environ 5000 ans av. J.-C. en Inde du Nord, et autour de la frontière sino-birmane. Le parent sauvage du riz cultivé est Oryza rufipogon (anciennement, les formes annuelles de Oryza rufipogon ont été nommées Oryza nivara). À ne pas confondre avec le riz nommé riz sauvage du genre botanique Zizania.

oryza-1-1.jpgOyza sativa

Oryza glaberrima provient de la domestication de Oryza barthii. On ne sait pas où a eu lieu la domestication, mais elle semble dater d'avant 500 av. J.-C.. Depuis quelques dizaines d'années, ce riz est de moins en moins cultivé en Afrique où le riz asiatique lui est de plus en plus préféré. Aujourd'hui, des variétés hybrides sativa-glaberrima combinant les qualités des deux espèces sont diffusées sous le nom « Nérica ».

I.4.2 fa CYPERACEES 

 

 

Certains classent cette famille dans un Ordre distinct voisin : O. Cyperales. D'autres la classe avec les graminées ( Poacées ) dans l'ordre des glumiflorales ( = Poales ) parce que possédant un épillet.

ce sont des plantes herbacées en touffes, à rhizomes, vivant généralement dans des lieux humides ou marécageux. 

très voisines des Graminées au point de vue végétatif, de même que les Joncacées; c'est pourquoi les trois familles sont mises en parallèle dans le tableau ci-après.

Les Cypéracées ont une formule florale de type 3 , mais souvent avec réduction de :  P3+3 A3+3 G3 à P0 A3 et P0 G1.

Fleurs groupées en épillets ou isolées.

Akènes.

Distribution importante : plus de 3.500 espèces

Genres : Carex ( Laiche ) ; Cypérus ( = Souchet ) ; scirpus ( = Scirpe ) ; Eriophorum ( Linaigrette ).

 scirpeb01.jpg

Scirpe maritime : Scirpus maritimus

TABLEAU COMPARATIF DES TROIS FAMILLES  

 

        GRAMINEES          CYPERACEES             JONCACEES              
Tiges

généralement creuses, sauf noeud

; section circulaire

pleines sans noeud cylindriques et pleines
Feuilles

distiques ( = phyllotaxie 1/2)

c'est à dire deux rangs

tristique ( trois rangs ) distiques
Gaine...ligule

gaine fendue; ligule souvent présente

Oreillettes

gaine fermée, pas de ligule gaine fermée ; pas de ligule
Périanthe nul ( lodicules ) glumelles presque nul P3+3
Androcée

A3 long filet; anthères soudées au

filet par leur milieu 

A3 anthères soudées à la base A3+3 anthères soudées à la base

 

 

 

 

 

   

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 23/12/2016