dicotylées 15

Ordres haplostémones à ovaire supère T5 sauf réduction par zygomorphie

Rappel page précédente B. HAPLOSTEMONIE A5+0

B.1 Superovarié

B.1.1 Type 5 

VI.2.2 gamopétale haplostémonie A5+0. Ordre des Plombaginales

Fa Plo(u)mbaginacées

La famille est cosmopolite, mais principalement concentrée en Asie centrale et sur le pourtour méditerranéen. Elle est assez caractéristique des milieux secs et maritimes.

Plantes herbacées vivant en région salines: bord de mer; steppes salines ; d'où plantes xérophytiques

Pistil G5 avec 5 styles distincts ; placentation centrale.

Les Plumbaginaceae sont une famille de plantes herbacées annuelles ou plus souvent vivaces, d'arbustes ou de plantes grimpantes, souvent rhizomateux.

Tiges striées, et parfois réduites à un caudex.

Les feuilles sont souvent disposées en rosette basale, ou sont alternes sur les tiges aériennes ramifiées. Elles sont simples, entières ou pinnatilobées, glanduleuses et dépourvues de stipules.

Ex : G. Statice : S. maritima ; plante halophile  ( aime la salinité ) des schorres et slijkes du Zwijn, à la limite Est de notre littoral. Fleurs bleues donnant des bouquets secs bien connus de ceux qui ont visité le Zwijn.

Ex : G Armeria : A. Maritima = gazon d'Olympe.

Les inflorescences, axillaires ou terminales, sont parfois curieuses : elles sont du type cime unipare hélicoïde, type rencontré chez lesLiliopsides. D'autres fois, elles sont groupées en grappes (Limonium), en épis (Acantholimon), en épis racémiques, en corymbes ou en têtes denses, ressemblant un peu au capitule des Asteraceae. Il s'agit alors d'un pseudanthe, montrant un exemple de surévolution n'ayant pas abouti par la suite (Armeria). Les bractées sont scarieuses et forment parfois un involucre.

Fleurs bisexuées et actinomorphes et hypogynes, sessiles ou courtement pédonculées.

Sépales sont au nombre de 5, ils sont connés et persistants, souvent membraneux, plus rarement pétaloïdes, et forment un tube avec 5-10 rides.

Les 5 pétales sont libres, ou parfois connés à la base ou sur toute leur longueur, et sont parfois onguiculés.

Les 5 étamines opposipétales sont libres ou soudées à la base. Les anthères biloculaires ont une déhiscence longitudinale.

L'ovaire supère est uniloculaire, composé de 5 carpelles soudés, et ne comprend qu'un ovule basal, anatrope, bitégumenté et crassinucellé. Il y a 5 styles parfois soudés et 5 stigmates linéaires.

Chez quelques espèces deLimonium, il y a une heterostylie rendant toute autopollinisation impossible. Chez toute, la fécondation est assurée par les insectes.


Le fruit est généralement entouré par le calice et est normalement indéhiscent. Il s'agit de capsules, d'akènes ou d'utricules. La graine unique contient un embryon droit entouré d'un albumen farineux.Sans 534

Sans 535 Sans 537

 VI.2.3 Gamopétale haplostémonie A5+0 actinomorphe - ORDRE DES Primulales

Plante généralement herbacées, parfois de grandes dimensions ( par exemple certaines lysimaques). 

L'ordre des Primulales groupe trois familles

- les Theophrastaceae,

- les Myrsinaceae, plantes ligneuses des régions tropicales et subtropicales, et les :

- Primulaceae, plantes herbacées répandues surtout dans l'hémisphère nord. L'ordre est caractérisé par :

- fleurs à corolle gamopétale, sauf exceptions,

- étamines généralement en même nombre que les pétales et superposées à ceux-ci,

- ovaires uniloculaires à placenta basilaire ou central.

Très peu d'importance économique, mais plusieurs, des Primulaceae pour la plupart, sont cultivées pour leur beauté : les plus connues sont les primevères, les cyclamens et les lysimaques.

Les Primulales sont herbacées ou ligneuses.

- feuilles simples, sans stipules.

-fleurs, à symétrie rayonnante ou rarement bilatérale, sont le plus souvent pentamères et bisexuées.

- corolle sympétale, dialypétalie très rare, parfois absente.

Les étamines, superposées aux pétales et ordinairement insérées sur la corolle, sont quelquefois accompagnées de staminodes épisépales.

carpelles soudés en un ovaire supère ou infère, mais toujours uniloculaire, à placenta basilaire ou formant une protubérance centrale du réceptacle dans la cavité ovarique.

Il n'y a qu'un style. Les ovules sont en nombre variable, à un ou à deux téguments, ténuinucellés. Les graines sont petites et renferment un embryon droit. ...

Nous allons essentiellement examiner la famille des Primulacées :

Fa Primulacées

Plantes herbacées, plantes couramment en rosettes basilaires ( exemple : Primevères )

Fleurs généralement actinomorphes, mais parfois zygomorphes ( exemple du cyclamen ).

Etamines opposées aux pétales ; pistil avec 5 carpelles soudés mais un seul style; placentation centrale .

La plupart des espèces vivaces possèdent des rhyzomes simpodiaux ou des tubercules, comme cyclamen

Fruit = capsule , soit à déhiscence apicale par dents ( Primevère , Lysimarques ,...) ou par couvercle ( = pyxide ), exemple : Anagalis.

 

- G. Primula sp : nombreuses espèces de Primevères ; fleurs en ombelles ou en verticilles superposés ; Primevères ornementales. Dans la tribus des primuleae, la préfloraison est imbriquée l'ovaire est supère, le fruit est une capsule à déhiscence valvaire.Cette tribus comprend les genres : Primula, Androsace,Soldanella, Dodecatheon, Hottonia

Sans titre 545

- Anagalis : A. arvensis = mouron rouge, toxique pour les oiseaux; ( à ne pas confondre avec le genre Stellaria, dont le mouron des oiseaux ( fa des Caryophyllacées ).

-  G. Lysimachia sp ; - L. numularia, petite plante collée au sol des lieux humides ou frais ; L. vulgaris : 1 m et plus ; lieux très humides ou frais.Ovaire supère, préfloraison contortée, le fruit est une pyxide ou une capsule à déhiscence valvaire . On peut ériger une tribu des Lysimachiae dont ce genre Lysimachia est sans doute le plu ancien des Genres des primilacées, cette tribu contiendrait aussi le Genre Anagalis , Trientalix, Glaux.

- G Hottonia

- G. Androsace

- G. trientalis

- G. Samolus ( tribu des samoleae à ovaire semi-infère )

Ebo11361

détails techniques : Cyclamen

- G. Cyclamen : aussi cultivée, fleursSans titre 546

Détails techniques de Anagalis ( Pimpernel ) et Samolus

zygomorphes.Ovaires supères, pétales réfléchis, tubercules. Tribu des cyclaminae

Les fleurs sont souvent zygomorphes, et par convergence, les fleurs et les fruits ressemblent souvent à ceux des Caryophyllacées, de plus la placentation est centrale comme celles-ci également, les deux familles ont, pour ces raisons, souvent été rapprochées. 

Ordre des Contortales = O. des gentianales  

Plantes ligneuses ou herbacée ; préfloraison contortée ( = tordue ) feuilles généralement opposées 

Fa Gentianacées

Sans titre 547

Plantes de montagnes à fleurs très voyantes.

Calice persistant, gamosépale, corolle marcescente.

T5 G2 ; ovaire supère, capsule

- Genre Gentiana sp ; avec de nombreuses espèces ornementale, c'est le genre le plus connu.

- Gente Centaurium = Erythrée. 

Fa Buddléacée 

- G. Budlea, ornemental; feuilles violacées en panicules longues.

 Sans titre 548

Fa Loganiacées ( Y compris la fa. des Strychnacées ) ligneuses tropicales .

- G.Strychnos sp : alcaloïde ( strychnine, Curare: flèche empoisonnées = paralysie des muscles ).

Sans titre 549 

Fa Menyanthacées.

G. Menyanthes= trèfle d'eau, plantes aquatiques.

Fa Apocynacées

Plantes ligneuses, lianes ou herbacées tempérées et surtout tropicales ; souvent à latex; persistance par souches souterraines dans les savanes.

Etaient jadis exploitées pour le caoutchouc ( exemple : Landolphia sp; Funtuma elastica ) mais furent détrônés par l'Hevea ( Euphorbiacées ).

Fruit = deux follicules contenant des graines souvent à aigrettes.

- G. Strophantus : S. hispidus : alcaloïdes toni-cardiaques dans les graines.

En Belgique :

g. Vinca = pervenche

V.minor = petite pervenche . Bois; "tapis" de sol

Sans titre 550

V. major = grande pervenche

Sans titre 551

 

Fa Asclépiadacées

Famille voisine de celle des Apocynacées

- Lianes et herbes ( parfois cactiformes ) laticifères , surtout tropicales

Bmag026

 

Stapelia variegata

- Androcée constituant une couronne autour du stygmate prismatique.

- Pollen aggloméré en pollinies , les microspores ne se divisent pas en tétrades et restant collées par une matière cireuse. Seule la surface inférieure du stygmate est fertile ( = caractères généraux rappelant le gynostème des orchidées : pollinies avec caudicules, réunies par 2 à 1 rétinacle).

Ascle552Fleurs et exemple d'Androcées dans fa Asclépiadacées 

Ascle551

 Détails techniques : genre Asclépias

En Belgique : 

- Vince toxicum officinale : Cynanchum vine-toxicum.

= dompte venin, calcicole et thermophyle.

- Ornementation intérieure : Hoya carnosa, liane  

Ordre des Tubuliflorales 

Cet Ordre est très vaste, il reprend en principe toutes les plantes à corolle en forme de tube ; il comprend plusieurs dizaines de familles . Certains ont suggèré d'en faire un super-Ordre ( Heineman ) , mais on la scinde classiquement en trois Ordres mineurs  

Nous retiendrons cette dernière solution et distinguerons les ordres :

- TUBIFLORALES ( au sens restreint ) ou encore appelé Convolvulales = Polémoniales

- PERSONNALES ou encore appelé : Scrophulariales = Personatées.

- NUCULIFERALES = Lamiales = Verbénales = Nuculifères. 

ORDRE DES TUBULIFLORALES  

Corolle en forme d'entonnoir.

Plantes généralement herbassées, souvent grimpantes ou parasités, à feuilles alternes : T5 G ( 5-3-2) supère. Fruit = capsule

Fa Convolvulacées 

Herbes souvent volubiles ( = qui s'enroulent autour d'un support ), beaucoup d'espèces tropicales. Les fleurs sont gamopétales et gamosépales; grandes fleurs en forme d'entonnoir dont le type est la fleur européenne de Liseron: S5P5 G5 A5+0 A2 gamosépale-gamopétale ovaire supère, corolle soudée en un long tube s'évasant.

Xxvii43

 

Convolvulus scoparius.

- G. Convolvulus : C. arvensis = Liseron des champs, messicole

Convo565

 

Détails techniques G. Calystegia

- G. Calystegia : C. sepium = liseron des haies, bois, sols humides.

- G. Ipomea batatas : patate douce, tropicale.

Fa cuscutacées

Famille parfois incorporée dans la précédente .

Plantes sans chlorophylle, s'enroulent sur d'autres tiges ; pas de racines, mais suçoirs ( = haustorias ) qui s'enfoncent dans les plantes parasitées.

- G. Cuscuta ( sp ) : parasites de Thymus, Linum, Trifolium, Calluna,Urtica.

Cuscu568

Fa Polémoniacées

Plantes originaires des prairies nord-américaines.

Caractères voisins de ceux des fa précédentes.

Chez nous, diverses ornementales : g. Phlox;

Breg1949

 

Phlox

g. Cobea,g. Polemium, G. Collomia.

Polem564 

 

VI.2.4 Gamopétales haplostémonie A5+0 Type 5 Zygomorphes 

O.PERSONALES = SCROPHULARIALES = PERSONATEES

Plantes généralement herbacées ( parfois ligneuses, ou grimpantes ou parasites ou aquatiques ) . Feuilles alternes ou opposées.

- Fleurs actinomorphes ou zygomorphes : dans ce dernier cas, fleurs en forme de geule et réduction du nombre d'étamines 

- Type : S5 P5 A5( 4-2)-0 G2 supère ; carpelles concrescents à 2 loges avec de nombreux ovules. Plusieurs familles, mais les plus importantes au point de vue agronomique et au point de vue représentativité sont les deux familles des solanacées et des scrophulariacées.

Fa Solanacées

Plantes tempérées et surtout tropicales

Feuilles alternes

Fruits : baies ou capsules loculicides

Les fleurs sont généralement actinomorphes , parfois zygomorphie du type 3/2 = 3 pétales lèvres sup/2 pétales lèvre infer.

Nombreuses plantes agricoles

Nombreuses plantes riches en alcaloïdes toxiques ( nicotine, solanine, atropine,...)+/- 2000 espèces.

Solan579

Distribution très vaste , avec chevauchements dans la ligste qui suit :

Plantes alimentaires :

g.Solanum = morelle : 1400 espèces à fleurs actinomorphes et baies dont : S.tuberosum = morelle tubéreuse =pomme de terre; g.Smelongena : Aubergine ; S. lycopericum = tomate ; g. Capsicum sp = plantes à miments: paproca, pili-pili,poivrons,...

Plantes ornementales

g. Physalis : baies  

Plantes médicinales/poisons.

g. Solanum divers ( S.nigrum , S. dulcamara,...) → solanine.

g. Atropa belladona = belladonna ( atropine, dilate les pupilles )

Ebot9341

g. Petunia ( aussi ornementale )

g. Hyoscyamus ( niger ) = Jusquiame ( Hyoscyanine )

g. Datura ( stramonium ) pomme épineuse ou stranoime.

Plantes rudérales / cultures.

Solanum nigrum = Morelle noire nitrophile ; dans les champs de betteraves ; attention - poison

Plantes poisons/insecticides.

Nicotiana tabaccum = tabac

Nicotiana rustica ( américaines ) ( Nicotine; insecticide; poison.)

Solan576

Fa. Scrophulariacées

Plantes tempérées et surtout tropicales

Feuilles opposées

capsules loculicides

Fleurs généralement zygomorphes : parfois actinomorphes , zygomorphie de type 2/3 ou 4/1 = l.s/l.i

( Fleurs en " gueule" d'où l'ancien nom de Personnées, que l'on retrouve dans l'Ordre).

Parfois plantes hémiparasites et même parasites sur racines d'autres angiospermes.+/- 3000 espèces.

Distribution très variée.

Scrop585

Prairies cultivées/talus/moissons

g. Veronica : nombreuses espèces adventices

Ebot9861

g. Rirnanthus : hémiparasité sur racines

g. Euphrasia

g. Melampyrum

g. Veronica

Plantes rudérales

g.Linaria

g. Verbascum ( album = bouillon blanc)

Ebot9401

g. Digitalis 

Bois 

g.Scrophularia ( nodosa)

g. Melampyrum sp

g.Digitalis

Plantes ornementales

g. Calceolaria

Anthirrinum majus. 

Scrop584

Dans ce qui suit nous faisons brève mention des autres familles de cet ordre :

Fa Orobanchacée

Ce sont des scrophulariacées parasites sur racines, avec par exemple les genres Lathraea : Lathraea clandestina; et le genre Orobanche.

Oroba592

Fa Globulariacées

Le genre Globularia 

Globu666

Fa Bignoniacées

Lianes et arbustes tropicaux

- Feuilles opposées ou verticillées par 3 ; fleurs zygomorphes

- Fruit = longue capsule ( de 10 à 40 cm )

- genre Catalpa : C bignonioïdes = Catalpa, arbuste décoratif.

1024px catalpa bignonioides aurea jpg1a

Fa Martyniacées

g. Proboscidea

Planche :g. Matinia (diandra)

Breg2001

Fa Lentibulariacées

Herbacées carnivores des lieux humides ou aquatiques.

Lenti590 

g Utricularia : terrestre

g Pinguicula : aquatique.

Fa Acanthacées

Tropicales et méditerranéennes

fleurs rappelant les Scrophulariacées

g Acanthus : ornement ( voir ci-dessous inflorescence)

Acant605

Fa Gesnériacées

Tropicales herbacées, elles sont des Scrophulariacées à placentation pariétale ( les Scrophulariacées ont une placentationn axile, de même que les Solanacées

Ornementales

- Gloxinia sp

- Saintpauwlia ionantha : violette d'ursumbura, fréquent en décoration intérieure

- Streptocarpus sp

- Ramonda : européen de montagne

Gesne599

Fa Pédaliacées

Tropicale herbacée

Sesamum indicum = sésame, graines très oléagineuses

Pedal608 Ordre des Nuculiférales = Lamiales = Verbénales = Nuculifères

Le vocable "nuculifère" vient de nucule, diminutif de noix, parce que nous verrons que ces plantes donnent un tétrakène = 4 akènes réunis formant 4 nucules . Ordre à plantes généralement herbacées ; feuilles alternes ou opposées , fleurs de type 5, actinomorphes ( A5+0), ou zygomorphes (A4+0) avec G2 supère. Mais les deux carpelles forment une membrane interne qui les divise en deux parties , d'où 4 loges, chacune contenant un ovule , ce qui produit un tétrakène à partir d'un G2 ( et non d'un G4)

Ce tétrakène apparaît sous forme de 4 nucules chez les Boraginacées et les Labiacées

Comme pour l'ordre précédent, distinguons deux familles dont les plus importante du point de vue agricole sont les Boraginacées et les Lamiacées

Fa Boraginacées

Plantes herbacées ou ligneuses, tempérées tropicales et surtout méditerranéennes donc thermophiles

Feuilles alternes et très velues

Fleurs généralement actinomorphes ( voir A5+0) et en cyme(s) unipare(s) scorpioïde(s)

Plantes toutes mellifères.

En Belgique :

g. Myosotis : nombreuses espèces

Forgetmenotflower

Fleurs de Myosotis

g. Symphytum = grande consoude

640px illustration symphytum officinale0

g .Borago = Bourrache, médicinale

g. Héliotropium = Héliotrope cultivée

g. Echium = Vipérine

g. Pulmonaria = Pulmonaire

g. Cynoglossum = Cynoglosse

g. Lycopsis = Lycopside

g. Anchusa = Buglosse

Borag569

 

Détails techniques : G Borago, Myosotis,Pulmonaria. 

Fa Labiacées 

Plantes herbacées ( généralement ), surtout des régions tempérées et chaudes  ( méditerranéennes ).

Tiges quandrangulaires, cordaux latéraux sous-épidermiques de collenchyme.

Feuilles opposées, souvent garnies de poils glanduleux  et glandes sous-épidermiques d'où plantes à parfums  ( menthe , thym, lavande,...)

Fleurs généralement zygomorphes : corolle bilabiée et caduque de type 2/3 = pétales lèvre supérieure / pétales lèvre inférieure

A4+0 avec filets inégaux : 2 grandes + 2 petites étamines  = anthères didynames

Inflorescence en plusieurs verticilles étagés

Plus de 3000 espèces dont beaucoup de plantes médicinales ou condimentaires.

Sans titre 554

Détails techniques : Genres Labium, Mentha,Ajuga,...

Plantes de prairies humides :

- Mentha aquatica sp

- Ajuga restans

- Lycopus europaeus

Bois :

- Glechoma hederacea

Sans titre 553

- Lamium divers (blanc, jaune, pourpre,...)

- Teucrio scorodonia

- Galeopsis sp

- Stachys sylv = ortie puante

- Mentha officinalis

Plantes à parfums :

- Thymus serpillum = Thym, serpolet

Sans titre 555

- Lavendula = Lavande

- Satureia = Sariette

- Origanum vulgare = Marjolaine

- Ocimum basilicum = Basilic

- Rosmarinum officinale = Melisse

- Hyssopus officinale = Hysope

- Salvia officinale = Sauge

- Plantes ornementales = Sauge

Plantes ornementales :

- Salvia sp

- Coleus sp ( Coleus rotundifolia = "Patate" Malgach).

Rem : ne pas confondre les labiées avec les scrophulariacées dont certaines ont également une tige carrée.

  

 

Fa verbénacées 

Principalement grands arbres tropicaux  et subtropicaux ; feuilles opposées.

- Fleurs beaucoup moins profondément bilabiées, mais du même type que les précédentes

- En Belgique, Verbena officinalis ; rudérales ; infusions

Verbe616

Détails techniques : G.Verbena

Sans titre 31

- Tectona grandis ; le Teck, grands arbres au bois très dur, imprégné de silice.  

Fa Callitrichacées

G. Callitriche sp, plantes des lieux humides.

Sans titre 556

Famille aussi classée dans les Euphorbiales dont elle présente certains caractères, mais elle a aussi des caractères de Nuculiférales.

A titre documentaire : feuilles opposées petites nues. Plantes unisexuées , fleurs mâles à une seule étamine, fleur femelle à deux carpelles soudés comprenant chacune 2 loges , le fruit est donc un tétrakène.

Fa Hydrophyllacées   

Herbacées surtout des régions chaudes de l'Amérique. fleurs solitaires ou en cimes scorpioïdes, fleurs actinomorphes T5 G2 supèrovariée - fruit = capsule.

Hydro560 1G. Phacelia tenacetifolia , cultivée, mellifère, adventice .

G. Hydrophyllum virginianum, adventice.

VI.2.5 Gamopétales haplostémones, ovaire supère T4

O. Plantaginales

Seule famille : Plantaginacées

- Herbacées à feuilles en rosette  ( nervation parallèle ) des régions tempérées. 

- Inflorescence typique en épi : fleurs hermaphrodites, parfois unisexuées T4/S4P4 A2 G2 ovaire supère à placentation axille  - fruit = capsule ( pyxide )

- G. Plantago, non aquatique : Planti lancéolé des prairies, Plantain majeur des lieux piétinés, Plantago sp ...

Plant623

 

 

- G. Littorella : aquatique, stolonifère, sur sables humides.

 Plant624

 

Ebo11641 

 

O. Ligustrales = Oléales 

Une seule famille : Fa Oléacées

- Plantes ligneuses à feuilles et rameaux opposés : silhouette typique, ramification dichotomiale.

- Fleurs S4 P4 A2 G2 supèrovarié, à placentation axile.

- Inflorescence en grappes ou en panicules ( parfois fleurs unisexuées et nues : Frêne ).

- Fruit variable  : sec ( capsule, samarre ) ou charnu : baie.

G. Syringa = lilas, ornemental ( attention variétés à fleurs doubles = staminodes pétaloïdes )

G. Forsythia : ornementale ; fleurs jaunes abondantes , avant feuilles au printemps/hiver.

G. Fraxinus = frêne. Samarre, bourgeon noir, ramification très dichotomique.

Oleac546

Détails techniques : F.excelsior

Fraxinus excelsior : grands arbres sur nos forêts en sols fertiles et frais ( fonds de vallées calcaires en condroz particulièrement apprécié ), bois de grande qualité ; résistant, tenace, élastique.

G. Oléa : Olivier ( O. europea ) : méditerranéen; baie oléagineuse .

G. Ligustrum : troène, arbuste à feuilles blanches odorantes, baie noire; thermophile et calcicole

Ils sont principalement originaires d'Asie, mais aussi d’Europe, d'Afrique du Nord et d'Australie. Suivant les espèces, les feuillages sont caduques, semi-persistants ou persistants. Beaucoup d'espèces de troènes sont utilisées en horticulture pour créer des haies taillées. On dénombre entre 40 et 50 espèces. En France seul le troène commun est indigène.

Ligustrum vulgare1

Ligustrum vulgaris

G. Jasmium = jasmin . Fleurs jaunes avant feuilles, très tôt au printemps ; rameaux verts; baie ; méditerranéen.

Oleac544  

 

 

 

 

 

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/06/2014