G. Agronomie

Dans cette catégorie, je parlerai de l'ensemble de disciplines scientifiques qui intéressent l'agronomie en tentant de justifier l'intérêt qui devrait être porté aux pratiques traditionnelles peu agressives pour l'environnement. Je commencerai par les bases théoriques qui sous tendent la production animale et végétale de manière à pouvoir expliquer le pourquoi du code de bonne pratiques agricoles et horticoles. On parle énormément d'agriculture biologique, écologique,durable..., je pense qu'avant tout cela, il faudrait parler  d'agriculture du bon sens raisonnable et raisonnée, réapprendre a avoir un discours critique vis à vis des différentes délégations commerciales n'ayant que le profit en ligne de mire. Un ami, agriculteur relativement prospère de la région d'Erquelinnes m'a affirmé ceci "Mon ami, les représentants, si tu les écoutes sans réfléchir, tu es pendu"...  

 

 

 

 

 

L'agronomie est l'art de gérer le vivant pour en tirer des ressources essentiellement alimentaires. Il s'agit d'une science qui est dépendante d'un certains nombre d'autres branches des sciences

 

Pour ce qui est des productions en général,

 

On a le facteur sol, avec la géologie, la pédologie et l'agrologie.

 

Le facteur climat est important, la climatologie et la météorologie

 

Le facteur plante, avec la physiologie végétale et l'amélioration génétique

 

Le facteur animal, avec la physiologie animale, l'amélioration génétique

 

Le facteur technique avec le génie rural : mécanisation agricole, bâtiments, amélioration foncières qui sont des sciences de l'ingénieur.

 

Toutes ces branches fondamentales nous amènent à diverses disciplines agronomiques spécifiques comme:

 

La phytotechnie, sylviculture, culture, Protection des plantes, phytopharmacie, phytopathologie,

 

La zootechnie : élevage, reproduction, alimentation, viande, production de lait et dérivés

L'agronomie se construit sur base de recherches et de découvertes de théories scientifiques, c'est une science de chercheurs et d'ingénieurs agronomes

L'agriculture est l'art d'appliquer ces théories pour obtenir le but poursuivi en matière de production, qu'il soit qualitatif, quantitatif, ou qu'il ménage les deux aspects.

Depuis peu une exigence s'est imposée : le respect de l'environnement écologique à tous les niveaux impliqués dans la production de ressources agricoles, on parle donc d'agriculture biologique ou mieux écologique inclue dans la notion de développement durable ou encore d'agroécologie.

Cela passe par l'utilisation de produits adéquats et de techniques adéquates, en évitant tout gaspillage et en favorisant le recyclage des résidus organiques et minéraux produits. Une bonne connaissance de l'écologie est donc indispensable. L'agro-écologie tend à rapprocher la production agricole le plus possible d'un écosystème idéal

Il est nécessaire également de connaître

le secteur agroalimentaire et agrochimique :

En amont :

 

- Production d'engrais

 

- Production de biocides

 

- Production d'aliments pour bétail

 

- Production de semences et de cultivars fruitiers

 

En aval ,

le secteur agroalimentaire, Sucrerie, laiterie, fromagerie, etc

En fait si l'on suit logiquement une pyramide du savoir scientifique, et que l'on observe les disciplines nécessaires à l'agronomie on se rend compte que toutes les sciences, dites fondamentales : Mathématiques, physique, chimie, biologie, sont indispensables à la construction d'une connaissance agronomique générale.

Idéalement, l'ingénieur en agronomie ou l'ingénieur agronome ( Actuellement dénomination plus récente: bio-ingénieur-5 ans d'études universitaires), ou l'Ingénieur industriel en agriculture ( actuellement Master en sciences de l'ingénieur en agriculture - 5 ans d'études de niveaux universitaire en hautes écoles) se doit de disposer d'une connaissance scientifique particulièrement complète.

C'est la raison pour laquelle, in fine, j'ai pris le parti dans ce site d'exposer ces sciences à un niveau raisonnable.

Bien sûr par goût personnel pour la culture, j'ai commencé à aborder des disciplines qui ont concouru à l'apparition des sciences, comme la philosophie, l'histoire, les religions, les mythes........l'histoire de l'homme etc......

Espérons qu'un jour, le cloisonnement des savoirs, sera à nouveau contrebalancé par une vue plus générale et plus ontologique du monde, sans quoi, aucune conscience personnelle ni universelle ne sera plus accessible. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.