5 lettre de révolte

Cher Lucien, puisque tu m’y invites je vais lâcher le paquet, mais s’il te plaît, garde ta largesse d’esprit car ce que je vais ici exprimer peut être considéré comme un odieux, vaniteux, illuminisme ; c’est tout aussi  vrai que l’opinion inverse. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je conserve cela en moi.

Etant donné mes études de m… et aussi parce que la famille de ma maman a antérieurement claironné à tous vents que j’étais un brave garçon malheureusement dépourvu de toute intelligence et incapable d’atteindre les bords de chaussettes  de mes cousines, j’ai développé avec le temps une espèce de fureur de vengeance.

j’ai donc effleuré  d’autres études  à horaire décalé mais en université….. chuuuut ……., j’ai d’ailleurs refusé toute publicité toute proposition de thèse, c’-à-d entre  21 et 26 ans : Master en biologie et écologie des organismes  (60 à l’époque)simultanément  Master en biochimie, le tout en  en un an ( passerelle ), j’ai suivi les deux cursus de front sur acceptation du dossier par le Recteur  – Master en Anthropologie  en 3 ans ( passerelle ) . J’y suis parvenu parce que j’étais engagé au ministère des finances à Bruxelles, j’utilisais les ressources du sans solde, des congés de maladie, des missions de services et plusieurs absences dans les campus. Heureusement que la balle pelote et la musique  me fournissaient les picaillons indispensables. Je n’ai pas voulu m’impliquer traditionnellement dans ces disciplines, parce que cela reste des études de merde engoncées dans un cocon dogmatisé. Et de surcroît pendant ce temps mes parents fulminaient en m’imaginant faire le pilier de comptoir, la lecture physique de Nana de Zola et effeuillant les fleurs du mal en toute oisiveté ( ce n’était qu’un tout petit peu vrai ). Ni Laurent, ni mes parents, ni mon épouse ne connaissent cet épisode de ma vie, par contre je peux en fournir les preuves par papelard interposé. Désolé, j’oubliais encore le diplôme d’ingénieur sécurité (conseiller en prévention) obtenu sans gloire ni passion, à la Fpms de Mons, en 1996, mais cela est connu. Une seule conclusion, un seul acquis, le monde universitaire n’a plus rien d’universel, ni du culte de l’excellence, on n’y passe plus d’étape, ni d’initiation philosophique, les Pharisiens y règnent en maîtres et c’est la raison pour laquelle la situation écolo-économique de la planète ne s’améliore pas, ces gens qui devraient avoir le pouvoir de la connaissance sont des castrés  utilisant le politiquement correct pour faire avancer le monde ( ça risque pas d’aller vite ). Il n’existe plus d’universitaires dignes de ce nom Lucien, pense à l’origine de ces merveilleuses institutions et regarde ce qu’il en reste, l’excellence humaine accessible à tous par essence de l’homme n’est plus, parce que l’on a tout perdu, même le mode d’emploi du cerveau.

Oui, Lucien, mon ami sincère, un des rares personnage qui portera peut-être une oreille compatissante à mes élucubrations, j’ai retrouvé ce mode d’emploi. Médite bien cette remarque : toutes les traditions du monde parlent de « table des lois », des dix commandements, des tablettes sacrées, des runes que Odin a jetée dans Ginnungagap, etc…….Ces symboles ne sont bien sûr pas à prendre à la lettre, ni au premier degré comme les punaises de sacristie, ni même comme les prêtres de tous bord l’exposent. Ce symbole est hypostasié partout dans le monde, comme dirait E. Canseliet ( alchimiste), le monde est une forêt de symboles ; qui s’attache à leur signification renaîtra de la terre mère notre nourrice. Je peux en témoigner, c’est grâce à ces tables des lois qui n’existent   pas physiquement que je ne bois plus et que je contrôle mon volcan intérieur.

Les éléments permettant de retrouver cette conclusion sont partout, en l’homme, parmi ses archétypes junguiens ou autres, leurs projections matérielles transcendent la bonne littérature, ancienne et nouvelle, s’ennuient dans les édifices gothiques, romans, égyptiens, parent lumineusement le sol de la cathédrale de chartres et de l’église d’Irchonwelz , s’insinuent dans les ridules de l’écorce des vieux chênes et même dans les sciences politiques et économiques par la négation qu’elles en font.

Frappe, on t’ouvrira,

Cherche, tu trouveras

Demande on te répondra (merci Lily) (dixit des anciens grecs très connus mais très mal enseignés et compris ), pour la petite histoire, ces anciens grecs ( Aristote et ses prédécesseurs ) ont été unis dans le concept de Hermès trismégiste, trois fois grand comme les trois aphorismes précédents et la foutue sainte trinité, tout est trois parce que tout est issus d’une femme et d’un homme – un enfant , une magie, non qu’humaine mais universelle, une âme, un esprit donnant un enfant sacré, le rationnel, l’irrationnel par leur mystérieuse conjonction génèrent la connaissance, mère de tous les enfants, le mariage du ciel et de la terre …….. Dans la Kabale, le ciel est soutenu par quatre piliers qui n’attendent que leur effondrement ……. Ces quatre piliers sont les points cardinaux, non de la terre physique mais gages de la stabilité du mental. S’ils s’effondrent, notre monde disparaît et le ciel et la terre peuvent s’embrasser pour générer un autre enfant, l’historiographie est cyclique …….    

Tout cela est énorme colossal, surtout en comparaison de l’abêtissement feutré dont jouit actuellement Homo Sapiens Sapiens en pleine phase de dégénérescence et de disparition conformément au paradigme darwinien biologique (et non social, c’est autre chose qui est issue d’une mauvaise compréhension des écrits du grand homme, pas étonnant avec la pensée subversive ……) 

Bref, finissant on avec les broutilles, elles sont d’un niveau intellectuel lamentablement bas et devraient être largement dépassées par des actes subséquents salvateurs depuis longtemps.

Nous humains pataugeons dans un marais collant issu  d’une terre en fermentation tant elle attend la fécondation pour générer le nouvel enfant symbolique de l’humanité, à trop rester fenestré dans le carcan de la prison mentale dans laquelle nous vivons, cette pourriture issue de la mère psychanalytique va se choisir un autre amant que l’humanité ……….

Le Maître mécanisme mental qui gère cette réelle magie est le principe d’union des contraires exactement comme les deux lames d’un condensateur plan qui doivent être suffisamment proches pour provoquer l’éclair disruptif dispensateur de l’énergie du monde ( c’est l’éclair issu du marteau de Thorr en nordisme eddique- Edda de Snorri Sturlurson) )……..proches mais non confondus comme le principe de base de la construction d’un équilibre, d’une harmonie matrimoniale et apte à générer l’enfant énergie qui nourrira l’enfant …………

Tout cela est bien sûr en partie métaphorique, car le seul soleil qui puisse se lever est la conscience pour éclairer la riche inconscience de notre psyché. Union des contraires, illumination de la mémoire collective, unification magique car le tout est toujours plus que la somme des parties, c’est en faisant cela et rien d’autre que l’on peut développer une vraie connaissance et connaissance des comportements aptes à conserver une espèce humaine  «  debout » et vivante car harmonisée avec son biotope général.

Je prends la responsabilité, contre vents et marées de revendiquer la résurgence de ce savoir.

Enfin, les preuves de cette affirmation immodérée, sont facilement disponibles, évidentes de plus je peux décortiquer publiquement mon expérience à ce sujet, je mets même au défit n’importe quel nanti intellectuel  de me tenir la dragée haute, non par intelligence supérieure, surtout pas, mais par l’utilisation de potentiels dont tous les êtres humains disposent, potentiels enfouis sous des tonnes de crasses et  d’improbité.

Cet intellectuel de haut vol va échouer lamentablement parce qu’il n’a pas le mode d’emploi de sa propre cognition, le jour où je pourrai faire ça publiquement équivaudra à tous les orgasmes de la terre je l’avoue ………, le problème étant que la vue du sang ne m’arrête pas, j’ai trop de haine à vomir. Pour ça il faut trouver le bon candidat car j’aime les gens .

En peu de derniers mots :

-          Pourrais-je supporter l’agressivité de mes pairs pharisiens

-          La haine de l’éventuel public

-          La mauvaise compréhension de mes pensées abstraites de leur contexte (comme les médias)

-          L’éventuelle responsabilité d’une « chaotisation » de l’ordre établi

-          Aurais-je assez de temps pour mon fils et ma femme…

Mais encore

Concocter une publication est possible, mais c’est un travail de Titan, il faut tout justifier , collationner tous les textes , tout ré-analyser, prévoir les attaques épistémologiques, donner des exemples, prouver, montrer, ………… Encore une fois c’est possible mais pas seul, ne fût-ce que pour le moral

Si c’était fait, c’est de nature à changer totalement le paradigme, comme tu le dis, les conséquences en seraient innombrables, universelles, mais c’est trop pour un petit d’homme comme moi, alors je refoule et je déprime ………avec rage ……………

Excusez- moi pour les fautes d’orthographe, ça a été écrit d’une traite et je n’ai pas relu

Avec ce texte à votre adresse, j’ai pris le risque de la sincérité, mais c’est énorme et je comprendrais votre réticence nouvelle à mon égard

Alea jacta est, avec toute mon amitié à Lucien et Lily, que votre route soit belle et parsemée d’étoiles.

 

 

 

3 votes. Moyenne 2.67 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 28/11/2013