Mon testament

 
         excalibur  Carmina Burana       - YouTube
 
 
Notre mort doit être préparée journellement pour pouvoir jouir pleinement de la vie, le jour venu je voudrais pouvoir oser me retourner ... et ne pas trembler devant les ténèbres insondables de Blaise Pascal
 
Testament
 
Je suis mort, Dieu est mort, vive Dieu, 
Infortune pour moi, j'ai eu peur, j'ai tremblé
 
Aux vivants et à venir, j'affirme,
Dieu existe et survit à la mort cependant, mais ne correspond à aucune forme institutionnalisée
Dieu habite votre coeur, Dieu c'est vous,mais vous devez le chercher comme vous vous cherchez
Dieu est une notion intuitive, il est indéfinissable et en aucun cas vous ne pouvez le voir car c'est vers lui que vous devez tendre
Vous devez tendre vers Dieu sans savoir qui il est ni où il est, la raison des stériles n'a pas droit de cité à son sujet, cela s'appelle croire, si vous mourez, Dieu meurt avec vous, mais son existence persiste pour les siècles des siècles car Dieu c'est la vie
Prés du chaos, j'ai demandé
Dieu dit " ne tuez point" et pense encore, si c'est possible, mais le taît car il connaî't les excès des Hommes, Dieu dit "ne volez point", mais que conseille-t'il aux parents affamés ...?
L'homme a un fils aimé qu'un mécréant veut tuer pour le dépouiller, il combat alors le mécréant et le trucide, il a sauvé la vie d'un être humain mais en a tué un autre... ?  
Dieu a-t'il écrit des canons exploitables quant au caractère général bon ou mauvais des choses ?
A mon entrée dans le labyrinthe de la Cathédrale de Chartres , j'ai crû  
Il faut rechercher : ce non sens disparaît si l'on considére le bien et le mal comme des notions sémantiquement vides, relatives, statistiques et individuelles, 
Je suis mort et près du milieu du labyrinthe j'affirme encore en regardant le levant,
Les notions de bien et de mal n'ont pas de pertinence théorique, la nature ne les connaît pas, mais l'homme ne peut que les ressentir 
J'aurais dû mieux peser avant de donner un peu de mon âme  à l'altérité, le faire m'a conduit au surgissement du Léviathan qui aide ou anéantit 
Je suis mort et je propose aussi,
Sachant que l'humanité contient infiniment plus d'animaux que de vrais candidats à l'humanité, vis à l'écart et pratique ta stricte observance.
Reconnais, avec condescendance, à ces animaux, le droit à la vie décente, mais ne leur accorde crédit que si leur flamme s'éveille.
Efforce-toi de  fréquenter  des candidats à l'humanité mais évite systématiquement tout vaniteux et toute vanité .
Pratique une certaine tolérance  vis à vis de tes adversaires et tente de les comprendre de manière mesurée, en cas d'échec à l'issue de cette mesure, octroies -toi le droit de les éloigner ou de les combattre pragmatiquement.
Les simiesques gesticulations  des hyliques... et autres matérielles niaiseries ne te touchent que par leur ridiculisme fondamental, seuls t'intéressent la nature, l'esprit et l'humain authentique.     (2010)
 

Un lever de conscience est un lever de soleil
Un lever de soleil permet de voir les choses initialement obscurcies.
N'ayons pas peur de l'originellement obscurci, rencontrons le, c'est sagesse.
Ainsi, nous libérant de maintes scories issues de l'obscurci brûlé par la conscience, nous allégons nous.
De l'esprit naît la conscience purifiant notre âme de ces dites scories
De cette manière terre et ciel s'éclairent de rechef
Alors cette terre fécondée de lumière accouchera
sans cesse d'un surcroît de conscience
mécanisme auto ainsi entretenu
rendra haut et bas coalescent en magie
quatre piliers aériens se sont effondrés
réalisant ainsi l'amour interne du monde
base de toute naissance.
Vivant nous sommes morts et morts nous naîtrons  
car du haut chaos sacré émerge le Un mystère 
Fichier:Ankh.svg(2012)
Si j'ai trouvé Dieu, tant mieux et merci la vie, si je ne l'ai pas trouvé, le cosmos m' a enfermé ... à l'infini dans les ténèbres de la Douat. 
 
 
 
Vincent De Schuyteneer ( 1968, ... ), Le février de l'an de grâce 2010----
 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Séjourner par la majesté du grand dieu dans cette caverne de « la fin de ténèbres primordiales ». 
Ce grand dieu est né dans sa forme d'apparition de Khépri, près de cette caverne. 
Noun et Naounet apparaissent, 
de même que Hou et Haouhet, près de cette caverne, 
à la naissance de ce grand dieu, afin qu'il sorte de la Douat, 
qu'il se pose dans la barque du jour 
et qu'il sorte des cuisses de Nout. 
Le nom de la porte de ce lieu est « Celle qui élève les dieux ». 
Le nom de ce lieu est « Avec les ténèbres naissantes 
et les naissances qui se produisent ». 
Le nom de l'heure de la nuit au cours 
de laquelle ce grand dieu se transforme 
est « Celle qui contemple la perfection de Rê ». 
La caverne secrète de la Douat 
près de laquelle ce grand dieu est né, 
afin qu'il sorte du Noun 
et qu'il s'installe dans le corps de Nout. 
Cela est fait comme ce modèle qui est peint 
sur le côté est de la chambre cachée dans la Douat. 
C'est utile pour celui qui connaît cela, sur terre, 
dans le ciel et dans la terre. 
Amdouat 12 ème heure 
Abitz, F., Pharao als gott in den unterwelsbüchern des Neuen Reiches, N°146, Orbis biblicus et orientalis, Universitätsverlag, Freiburg, 1995.
 
 
 
 
Les vagues ondulent
Le vent mugit
Mais,le Nomade hurle
La foule exulte
Mais encore, les soucis assaillent
Les inquiétudes fermentent
Tout celà n'est rien, fumée, mirage
Le monde cosmogonique n'existe pas, n'est pas de ce monde
Ce monde de l'incréé, ce monde de la vie
Ce monde de l'eau calme
Seul est car est esprit
Et seul ce qui est esprit existe
Cherchez l'eau calme et restez y, vous en serez infini
Seul ce qui est infini est.
 
VDS,11/09/2014
 
Les parois me séparant de la grande lumière
Semblent encore opacifiées
Par la noire fumée de la calcination
Il ne m'en parvient que des bribes
Pourtant la flamme de mon creuset semble se mourir doucement
Les vapeurs du corbeau vont s'accumuler
Et si le soleil ne se lève pas à nouveau
Il n'y aura plus ni vie ni mort mais immobilité
Le Soufre aura recouvert à jamais les décombres de mon âme
Là bas, enfermé dans la Douat
 
VDS, 07/12/2014 
 
Le chemin est long et exigeant
Ne suis-je sans doute pas à la hauteur
Pourtant j'ai essayé
Le voile d'Hermès se referme
Les images sont mortes
Mais j'ai beaucoup appris
Ma souffrance est lourde,
Je ne suis pas devenu un sage
Ni un homme serein
Je suis prêt à partir
Dans les ténèbres insondables
 
VDS 22-08-15 

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 22/08/2015