Fondation première dynastie

1. Rois avant l’unification de l’Egypte - les dynasties 0 et 00
Il y a eu une préparation à l’unification du Nord et du Sud par le Premier Roi dynastique Narmer , conventionnellement, les dignitaitres concernés sont rrpris dans la dynastie 0
Donc,  Par convention, la dynastie 0 désigne les rois ayant précédé la Ire dynastie. À l’origine de l’unification de l’Égypte, les rois de la Haute-Égypte, ou rois du Sud, avaient pour capitale Hiérakonpolis.
C’est un des sites (dont il ne subsiste que quelques ruines, mais qui se révèle d’une grande richesse) où l’on a découvert des textes, ou plutôt des suites de signes qualifiées de préécriture ou de protoécriture, gravées sur des objets, qui nous ont permis d’en apprendre un peu plus sur cette période.
En fait ces rois n’étaient peut-être que des chefs thinites dotés d’armes d’apparat. Aujourd’hui on les classe dans le début de la dynastie 0 qui correspond à la fin de la période de Nagada II d2 ou III a. Des égyptologues, suite aux dernières découvertes sur le site d’Oumm el-Qa’ab, parlent aussi des rois Coquillage, Éléphant ou Taureau Ier et II1. La période prédynastique, se termine à la création de la Ire dynastie pharaonique avec l’unification du pays par Narmer au XXXIIe siècle (-3150/-3125 selon Nicolas Grimal). Les égyptologues sont maintenant presque unanimes pour donner le nom à cette période de dynastie 0  (on peut aussi trouver une division encore plus ancienne sous le nom de  dynastie 00). Cette dynastie n’existe pas dans la liste de Manéthon.Durant la fin de la période prédynastique, l’Égypte se trouve divisée en deux royaumes : un roi pour le Nord (Basse-Égypte) et un pour le Sud (Haute-Égypte).Avant son unification, la Haute-Égypte (Sud) était divisée entre trois confédérations, ou protoroyaumes : Thinis (Abydos), Noubt (Nagada) et Nékhen (Hiérakonpolis). Elles luttèrent entre elles pour la suprématie et ce fut la confédération de Nékhen qui prit le dessus et put partir ainsi à la conquête progressive de l’ensemble de l’Égypte.
Les rois de la dynastie 0 étaient ceux de Hiérakonpolis. Ils se sont succédé jusqu’à Narmer, unificateur des royaumes de Haute et Basse-Égypte, et fondateur de la Ire dynastie.
  • Horus au serekh ou Horus aux deux faucons
  • Ny-Hor ou Nu-Hor,
  • Hat-Hor ou Hatj-Hor,
  • Pe-Hor,
  • Hedj-Hor ou Hedjou-Hor,
  • Iry-Ro ou Iry-Hor ou Ra-Hor,
  • Ka ou Ka-Seken,
  • Horus Crocodile,
  • Horus Lion,
  • Scorpion Ier,
  • Scorpion II,
  • Shesh Ire : reine, épouse probable de Scorpion II, mère de Narmer.
Cetteliste est parfois scindée en une dynastie 00 et une dynastie 0 aboutissant à Narmer


Au milieu de la dynastie on découvre les premières traces d’une écriture hiéroglyphique et un début d’administration, période Nagada IIIb2, avec la formation de l’État.
Des petites villes s’érigent tout au long du Nil, qui ne tardent pas à être en lutte les unes contre les autres. Au fil des siècles de conquête la Haute-Égypte va être réduite à trois États principaux :
Thinis (ou This) aujourd’hui El-Birbèh, à vingt kilomètres au Nord d’ Abydos,Nagada (ou Ombos, ou Noubt) et Nekhen (ou Hiérakonpolis). Étant prise en sandwich par Thinis et Nekhen, Noubt va être la première à tomber. Thinis alors va conquérir Basse-Égypte. Les relations entre les deux villes sont incertaines, mais ces deux États vont fusionner et la famille royale au pouvoir à Thinis régnera sur toute l’Égypte. Les Rois Thinites sont enterrés à Oumm el-Qaab, la nécropole d’Abydos, dans le cimetière "U" qui va rester le lieu d’enterrement officiel des souverains jusqu’à vers la fin de cette dynastie, puis sur le même site ils construiront leur sépultures dans le cimetière "B". Le premier Roi à s’y installer sera Iry-Hor.

On n’a quelques traces archéologiques sur les souverains de cette époque, comme la palette de Djehenou (ou Tehenu ou palette des villes) mais dont les noms sont en grande partie incertains. Des égyptologues, suite aux dernières découvertes sur le site d’Oumm el-Qaab à Abydos parlent aussi des Rois : Coquillage ou Taureau I et II qu’il faudraitpeut-être ajouter à cette dynastie ?, mais qu’ils comptent pour certains avant la dynastie 0, une dynastie 00 peut-être ?, le débat entre spécialistes est ouvert. Autre sujet à controverse : La fin de cette dynastie et de la Période Pré-dynastique.
Pour certains égyptologues elles se terminent avec la  fondation par  Narmer de la Ière dynastie qui unifie le pays aux alentours de 3050/3040. D’autres identifient ce  Narmer à Ménès, le premier Roi de la Ière dynastie ou encore à Horus Aha. Là encore un débat est ouvert. Enfin il convient de signaler les ÉNORMES différences de datations entre spécialistes pour la fin de cette période, on assiste à des écart de plus d’un siècle et demi !!, v.3185 pour Jean Vercoutter, v.3150 pour Nicolas Grimal, v.3100 pour Ian Shaw, v.3080 pour Dariusz Sitek, v.3050/3030 pour  Rolf Krauss et Jürgen von Beckerath, v.3020/3000 pour Kim Steven Bardrum Ryholt, v.3000 pour Jacques Kinnaer et  Jaromir Malek pour ne citer que ceux là. 
 
 
Tout les Rois pré-dynastiques sont identifiés par un seul nom : le "nom d’Horus" 

À cette époque le Pharaon, comme il sera nommé plus tard, n’a qu’un nom, celui d’Horus. Pharaon est un mot d’origine Grec "Pharaô" qui provient du mot Égyptien "Per–aâ" qui signifie "La grande maison" le signe hiéroglyphique étant une maison. Au tout début le terme Per–aâ désignait le palais ou résidait le Roi et non le Roi lui-même.
On ne nommera le Roi Per–aâ qu’à partir d’Amenhotep IV  (1353/52-1338, XVIIIe dynastie). Comme nous l’avons vu, les rois proto-dynastiques ne sont pas toujours présentés dans le même ordre , il y a beaucoup d’énigmes et le débat est ouvert.
 
 
 
 
 
2. L’unification avec Narmer/?Menès
 
 
 
 
 
les  premiers souverains c.a. 3400 avant notre ère
 
 
Les sites de  Nagada et Abydos, en Haute Egypte,  Hiérakonpolis et Qustul en Nubie ont livré des  vestiges témoignant de l’émergence de centres de pouvoir et de  souverains qui étendent leur influence et leur contrôle jusqu’en  Palestine sur une période débutant vers 3900 avant notre ère.
Comme nous venons de le voir Plusieurs noms de  souverains ont été identifiés sur une période allant de 3400 à 3150  avant notre ère : Scorpion I (?), Ny-Hor, Pe-Hor, Hat-Hor,  Hedj-Hor/Iry-Hor, ...

Les Anou, une population ayant peuplé l’Egypte, seraient les fondateurs de plusieurs villes dont Iounet (Esneh),  Iounaswt (Hermonthis), Iounou (Heliopolis). La ville de Nekhen ou  Hiérakonpolis en Haute Egypte, dédiée au faucon Horus, est un  des lieux du début de l’histoire de l’Egypte pharaonique.
 

sans-titre-69.png
 
 
sans-titre-72.png
 
 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. hublot replica (site web) 12/04/2012

This is worth sharing, this site did a good job, my site is alsoreplica iwc watches

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 04/11/2012